Abri jardin ou chalet : réglementation, budget et travaux à prévoir

Pour passer des moments agréables de temps en temps entres les bras de la nature, le chalet de jardin serait un petit un coin du paradis où l’on peut y trouver une bonne bouffée d’oxygène. Il ne suffit pas de décider de construire un abri de jardin. Toutefois, il est essentiel non seulement d’étudier ce projet, mais également de se renseigner sur le budget ainsi que sur les réglementations déterminées par la mairie.

Le chalet de jardin : un havre de paix

Le chalet de jardin n’est pas uniquement aujourd’hui le lieu où l’on peut stocker tous les effets dont on ne se sert plus, ou ranger les outils de jardinage, mais aussi un havre de paix, tout douillet et lumineux où l’on abrite nos plantes du froid de l’hiver et où l’on peut s’y rendre de temps à autre, afin de bénéficier des parfums les plus exquis de la nature. Néanmoins, cet espace se caractérise par ses dimensions réduites. Son aménagement ressemblera donc à une maison, mais en dimensions plus réduites, divisées en différents compartiments. Pour certains, le chalet de jardin peut faire office d’un espace de détente chaleureux, un atelier de peinture ou encore une chambre d’appoint.  Outre le fait d’y ranger l’essentiel des outils de jardinage, la tondeuse, l’essence ou encore les produits de traitement des plantes, l’abri de jardin peut aussi servir de lieu de bricolage ou de préparation de semis.

Se renseigner avant la construction de sa cabane de jardin

Avant de construire sa cabane de jardin ou choisir son chalet de jardin certaines démarches administratives sont à prendre en considération. D’abord, il convient d’obtenir un permis de construire, si la superficie a atteint 20 mètres carrés. Pour les abris de surface de plancher ou d’emprise au sol entre 20 et 40 m², un permis de construire est exigé si, après la fin du chantier il s’avère que la surface ou l’emprise totale de toutes les constructions (maison et garage compris) dépasse 170 m². Outre la superficie, les réglementations dépendent également de la hauteur (si elle dépasse 12m) ainsi que du secteur géographique. Il est dès lors important qu’un dossier de demande soit adressé à la mairie en remplissant le formulaire cerfa 13406 de demande de permis de construire.

Travaux à prévoir et budget en 2019

Avant d’entreprendre les achats et de décider par rapport aux étapes du chantier, il faut dans un premier temps faire appel à un expert afin de vous orienter. Vous pouvez ainsi lui demander si le permis de construire est exigé pour votre cas ou encore si vous devez disposer d’une installation électrique ou une plomberie. Il est important également de lui préciser si vous voulez avoir un abri utilitaire ou plutôt design. A ce stade, vous serez en mesure de déterminer tant le style que vous souhaitez arborer ainsi que les dimensions respectives. Vous pouvez éventuellement placer le chalet à proximité de votre maison, afin de parvenir à le relier à vos réseaux d’électricité.

Le choix des matériaux est par ailleurs conditionné par votre budget et vos capacités à investir. Donc si vous bénéficier d’une certaines liberté, n’hésitez pas à munir le chalet de jardin de tout ce qui peut l’ornementer et en faire un espace conviviale bien confortable.

En tout cas, vous pouvez faire une estimation ou un devis des éventuels coûts de cet investissement, avant sa mise en route, pour éviter les mauvaises surprises. Optez aussi pour un professionnel assuré et veillez à ce qu’il soit doté d’un minimum d’expertise dans le domaine.  En tout cas, plus vous êtes exigeants en termes de décoration et du choix des matériaux, plus les budgets de votre projet sera considérable.

Comment protéger et stocker de manière optimale mon bois en extérieur ?
Bois, métal, résine, pvc : quel matériau pour mon chalet de jardin ?