Les différents types de scies et leurs usages

scies

Pour effectuer des travaux en toute sérénité, tout bricoleur qui se respecte doit disposer des bons équipements dans son garage. Parmi ces outils, la scie s’avère indispensable pour la réalisation de nombreux projets. Dans cette optique, différents modèles existent pour une meilleure réalisation de chacun desdits projets. En ce sens, chaque scie a sa spécialité et est plus adaptée à une tâche qu’à une autre. Pour vous aider à utiliser le bon outil, voici quelques informations qui se révèlent nécessaires.

La scie électrique

De plus en plus représentées sur le marché, les scies électriques sont surtout utilisées pour un usage régulier. En ce sens, elles sont plus adaptées aux travaux qui demandent de la puissance et de la force. Dans cette optique, certaines scies telles que la scie sauteuse ou la scie circulaire sont équipées d’un moteur de 300 à 800 W, voire plus. Cela vous permettra de réaliser différentes coupes et de travailler sur différentes matières plus rapidement. En ce sens, une scie circulaire plongeante de 1200 W est largement suffisante pour une profondeur de coupe de 40 mm à 45°. Quant aux matériaux à scier, elle est entièrement suffisante pour des planches mélaminées, agglomérées, etc. de petite épaisseur (3 à 22 mm). En addition, un modèle mécanique ou électrique vous permet également de réaliser un travail plus précis. À titre d’exemple, la structure de la scie à ruban permet en effet des découpes spécifiques. Grâce à sa polyvalence, elle permet de réaliser à merveille des coupes chantournées, courbées, etc. Selon vos besoins, vous pourrez choisir entre une scie à ruban portative ou un modèle fixe. Si le modèle portatif convient, tant aux travaux intérieurs qu’extérieur, le modèle fixe est surtout destiné aux travaux en atelier. En d’autres termes, ce dernier convient mieux aux travaux en série. Si ces différents types de scies mécaniques vous intéressent, vous pouvez vous en procurer sur différents sites à l’instar de mytoolswiss.ch.

La scie manuelle

Délaissé au profit de la scie électrique, le type manuel reste néanmoins un outil indispensable pour certains types de travaux. Contrairement aux scies électriques telles que la scie à ruban ou la scie sauteuse, elle est en effet suffisante pour des petits travaux de bricolage. En d’autres termes, elle convient parfaitement à une utilisation ponctuelle et à une intervention pouvant être réalisée à la force du bras. En ce sens, ne vous attendez pas à une coupe précise et nette. Dans cette catégorie de scie, tout comme dans celle des scies mécaniques, différents modèles existent. Si certaines s’avèrent polyvalentes, d’autres ont un usage limité. Dans cette optique, la scie à onglet manuelle apporte une précision exemplaire dans la famille des scies à main. Le support sur lequel l’objet à découper se fixe permet entre autres un réglage millimétré et des coupes très précises. En fonction de vos attentes, vous pourrez notamment ajuster de manière professionnelle l’angle entre la pièce à scier et la scie. Pour faciliter la coupe en biais, elle reste la meilleure. À côté, la scie à égoïne, une des scies manuelles les plus répandues est plus adaptée à des coupes droites. Pour des usages plus spécifiques, vous pouvez aussi trouver de nombreux autres modèles à l’instar du couteau-scie. Avec sa faculté à se faufiler facilement entre les branches, celui-ci est très utilisé pour la découpe sélective.

Comment bien choisir une scie ?

Pour mieux choisir parmi ces différents types de scies, vous devez tenir compte de certains critères. D’abord, gardez en tête la qualité de coupe et la finesse que vous attendez. Pour un travail plus précis, la catégorie mécanique convient au mieux. Sachez également que plus la lame dispose de dents, plus la coupe devient grossière. De même, un travail plus précis nécessite des dents plus fines. Quant aux matériaux à couper, vous devez surtout adapter la lame au matériau en question. Dans cette perspective, différentes lames spéciales existent sur le marché pour la découpe du béton, du plastique, du bois, etc. Une lame en tungstène permet par exemple de couper du bois, du métal, de l’aluminium, etc. Sachez seulement que plus la pièce à couper est épaisse, plus elle nécessite une grosse lame. Enfin, vous devez également tenir compte de la coupe à réaliser pour choisir le modèle le mieux adapté à vos besoins.

 

Acheter des accessoires et des pièces de rechange de tronçonneuse en ligne
Comment choisir le bon modèle de débroussailleuse ?